S’auto-déchoir de la nationalité française

DecheanceElargieEn ce début de janvier 2016, je ne sais pas ce qui me scandalise le plus : que trois scénaristes soient infoutus d’écrire un épisode VII de Star Wars un rien original par rapport aux épisodes IV et VI1, ou que ce soit désormais Le Pen et Philippot qui écrivent celui de la France, avec cet épisode improbable et du plus grotesque de la déchéance de la nationalité…

Et donc la fuite en avant dans la bêtise se poursuit dans la Socialie française puisqu’on lit dans Le Monde du 4 janvier 2015, que « la déchéance de nationalité élargie à tous les Français, [est un] nouvel “élément dans le débat” ». L’Eglise catholique excommuniait, la République française va donc faire de même en mettant dehors tous ceux dont elle n’a pas été capable — malgré les moyens financiers investis — de faire rentrer dans son moule, qu’elle appelle son « modèle » ; finalement, c’est toujours la même question qu’on se pose depuis 1793 : les anciens maîtres ne valaient-ils pas mieux, après tout, que Robespierre ? Et les Robespierrots girouettes, faux nez des nationalistes xénophobes, guidé par gras double et ses 20% d’opinions favorables, ne sont-ils pas encore plus humiliants pour ce pays que le Jacobin et son amie la guillotine ?2

Ainsi, désormais, à quand Bruno Mégret au gouvernement ?, qui proposait de revenir sur les naturalisations depuis 1974, parce que c’était3 la crise et que les immigrés venaient prendre la baguette des Français, des vrais, des souchards de sang pur. Ils étaient socialistes, c’est-à-dire totalement crétins en économie à part un jeune social-libéral et un nymphomane4, les voilà devenus nationaux-socialistes. Alain Soral et Eric Zemmour ont gagné – c’était bien la peine de les insulter et de nous faire encore la morale et de nous donner des leçons et de prendre des grands airs. Connards.

En tout cas, j’espère que les électeurs PS se sont crachés à la figure, ces derniers jours, en se regardant dans une glace et je pense qu’ils n’ont pas fini d’avoir honte. Bien fait pour eux ! Car de toute façon quoiqu’il arrive, désormais, les socialistes se sont déconsidérés en prouvant toujours plus qu’ils ne sont que des hypocrites, des girouettes, des gens qui ne valent pas mieux que le FN. Les électeurs du PS avaient l’habitude d’être politiquement cocus (mais ils s’en foutent, faut être un peu maso pour être socialiste de toute façon), comment peuvent-ils ne pas avoir honte d’eux-même ? Moi, en tout cas, ils me font pitié.

Et cette France-là donne envie de la mépriser. Cela fait quelques années que je me demande si je ne suis pas plus Anglais ou Chilien que Français. Si le projet de déchéance de la nationalité passe, sans doute aurais-je la réponse. Mais avant de m’auto-déchoir de la nationalité, sans doute qu’une petite période de terrorisme pâtissier serait envisageable… Glop ! Glop !

Pour mémoire :

 

DanslculLuluMise à jour du 30 mars 2016 : Hollande, tu l’as dans le fion avec des petits gravillons qui te raclent l’intérieur du croupion et si tu étais digne tu présenterais ta démission ! Couillon, couillon, couillon, cocu !

Pour faire honneur à Jean-Pierre Coffe que nous n’entendrons plus en direct sur les radios : ta réforme c’était « de la meeeeerde ! »

(Pas très constructif tout ça, mais que ça fait du bien !)

Photo d’entête : “Sweet little punk” par Ben Raynal.

  1. N’importe quel fan te pond un truc meilleur en 10 minutes []
  2. D’ailleurs, si nous suivions la tradition française, ne faudrait-il pas déchoir de la vie ces dirigeants incapables qui votent des budgets déficitaires depuis 40 ans et crieront comme cochons à la culpabilité de la finance et du capitalisme, lorsque la bombe de la dette finira par exploser ? []
  3. Déjà, oui, oui, les époques charnières, les réunions des dernières chances et tutti quanti []
  4. Note pour les lecteurs de 2018 et après : Emmanuel Macron et Dominique Strauss-Kahn []
(PdB) Écrit par :