Blablateurs pressés de ne rien dire

106. Les mauvais professeurs n’ont pas le temps de tout vous dire, les heures allouées à leur cours sont trop peu nombreuses, mais commencent toujours par prendre presque tout une heure pour le déplorer.

Les mauvais conférenciers n’ont pas le temps de tout vous dire, leur temps de parole est trop court, mais ils commencent toujours très scrupuleusement par prendre dix minutes pour s’en plaindre. Vous savez aussi que le temps des questions sera décevant, on devra se contenter d’une grande ligne esquissée et d’un grosso modo en trois petits points lâchés avant la suspension de la séance, faute de temps, mais alors à quoi bon cette succession de superficialités ?

Alors restez chez soi à lire tout ce beau monde plutôt qu’à l’entendre vainement. [Original : 17.11.2005 – 2ème partie : 07.02.2014]