Catégorie : Extextuations ténues

Une extextuation ténue consiste à exténuer un texte pour le faire sortir de ses gonds peu à peu. Certaines mettent un pieu de bois dans des failles puis l’imbibent jusqu’à ce qu’il gonfle et fasse craquer le corps dans lequel il est enfoncé. Je n’aspire qu’à le faire cracher, sous forme de petites bulles, tout ce qu’il a en lui, de lui sortir ses entrailles peu à peu pour lui ausculter la paroi intérieure des mots. Goutte à goutte, comme une pièce de viande(s) tournant sur le grill d’un döner kebab. Mais sûrement. Quitte à s’y prendre à plusieurs reprises.

16 novembre 2018 / Arts

Je ne sais pas trop si je suis en cours d’écoute ou si j’ai abandonné… Il y a un roi des chamois dont je n’ai que faire et un chasseur dont je me fiche, ce n’est pas stylistiquement intéressant et en fait, je me demande à quoi bon ce texte…

16 novembre 2018 / Arts

Chemin faisant, [Voltaire] raisonna sur le sentiment de la pudeur qui empêche de laisser voir les parties que dès l’enfance on nous a appris à tenir couvertes. Il dit que souvent cette pudeur pouvait dériver d’une vertu ; mais que cette vertu était encore plus faible que la force de…

27 septembre 2018 / Arts
26 septembre 2018 / Arts

Après avoir découvert Sophie Daull, ce soir, en passant devant une boite-à-images qui était allumée sur une émission littéraire dont j’ignore le nom et présentée par un clone de Frédéric Beigbeder, aussi maniéré mais apparemment un rien plus intelligent que le jet-seteur de Canal +, je suis allé voir qui…

26 septembre 2018 / Arts

J’ai commencé à écouter ce texte. Plusieurs fois. J’avais beaucoup aimé Parle-leur de batailles… donc je me suis accroché. Et puis comme c’est un texte audio, normalement ça ne me coûte pas grand-chose, vaquant à d’autres occupations pendant mon écoute consciencieuse. Là, ça m’a vraiment couté. Trop. D’une part, la…

5 septembre 2018 / Arts
18 août 2018 / Arts

Je n’ai jamais lu une revue de fond en comble. L’audition de ce truc, vaguement raccroché au crash d’un avion Constellation, en 1949, dans lequel se trouvait un fameux boxeur et une violoniste virtuose, m’a donné cette impression d’en lire une, un numéro spécial consacré à ce crash. Ainsi, on…

5 août 2018 / Arts

De la chiasse bien liquide pour qu’elle puisse couler sur 1500 pages (ou 50 heures d’écoute, dans mon cas). Murakami commence une histoire intéressante avec des éléments politiques, mystiques, un groupuscule marxiste imaginaire qui connait un schisme puis une évolution sectaire, et  deux personnages un peu intéressants, dont un qui…

16 octobre 2017 / Arts

Une amie m’avait dit m’avoir reconnu dans Antoine, et cela sonnait comme une invitation à lire ce texte sans prétention. Préférant me retrouver dans un livre (numérique) que de me voir dans un miroir ou d’organiser un tête-à-tête en vieux couple divorcé avec une conscience à qui je n’ai plus…

12 octobre 2017 / Arts

Attention cette critique révèle la fin du livre et de l’Histoire – vous étiez prévenu.e. Dans toute bonne manipulation, le(s) parti(s) d’oppositions(s) important(s) (ou le groupe de rebelles qui semble être la seule branche de l’alternative face au Pouvoir Pharaonique), est piloté quelque part au sommet de la Pyramide. Un…