Catégorie : Arts

16 octobre 2017 / Arts

Une amie m’avait dit m’avoir reconnu dans Antoine, et cela sonnait comme une invitation à lire ce texte sans prétention. Préférant me retrouver dans un livre (numérique) que de me voir dans un miroir ou d’organiser un tête-à-tête en vieux couple divorcé avec une conscience à qui je n’ai plus…

12 octobre 2017 / Arts

Attention cette critique révèle la fin du livre et de l’Histoire – vous étiez prévenu.e. Dans toute bonne manipulation, le(s) parti(s) d’oppositions(s) important(s) (ou le groupe de rebelles qui semble être la seule branche de l’alternative face au Pouvoir Pharaonique), est piloté quelque part au sommet de la Pyramide. Un…

7 octobre 2017 / Arts

Que dire de cette livraison 2015 de Jean-Christophe Rufin, somme toute assez ratée ? L’intrigue repose sur le seul montage du texte, avec un procédé consistant à copier-coller un passage révélant que quelque chose va mal se passer et de le mettre en prologue, pour tenir en haleine le lecteur…

13 septembre 2017 / Arts

Je suis d’une génération qui devait lire Sartre et Camus car l’existentialisme était le fin du fin de l’histoire d’en rire sans esquisser un mouvement de lèvres. Je ne lis plus ces gens et j’ai essayé d’écouter La peste, il y a quelque temps, sans pouvoir aller jusqu’au bout… Et…

21 août 2017 / Arts

Livre abandonné. [chap. VI, p. 137, l. 15, mot ‘Zarathoustra’] Raison 1 : cite Camus, Foucault et Nietzsche toutes les deux pages : trop références précieuses, que le lecteur aille voir lui-même ces textes-sources. Ça fait un peu dissertation de philo stade Terminale avec un peu de course poursuite et les…

23 mars 2017 / Arts
26 février 2017 / Arts

Je peux tout à fait comprendre les gens qui, bien qu’ils aiment le football ne viennent pas au stade pour une raison de distance ou de prix. Mais ceux que je ne comprends pas, ce sont ceux qui sont au stade et qui partent avant la fin d’un match quand leur…

18 février 2017 / Arts
18 février 2017 / Arts

Cela fait des années que j’ai cette chanson en tête… … depuis que Purr était venu en concert à C* et que j’avais trouvé hypnotique le film qu’ils passaient en fond, fait d’images de brise-glace (si mes souvenirs sont bons) perdu quelque part dans le grand-nord.

17 février 2017 / Arts