Catégorie : Hétéroclites

15 avril 2014 / Hétéroclites

192. Fermer les yeux, frottement de contrebasse et voici le bord d’une rivière un soir d’été. Les frissons des herbes tempête sous la peau le cœur qui bat les branches qui cognent. Doucement. Étreinte scintillée. Le goût venteux que laissent ses lèvres lorsqu’elle s’en va… (et 10 jours avant de…

15 avril 2014 / Hétéroclites

191. Si les femmes nous quittaient avec panache, on aurait au moins l’idée de les regretter, au lieu d’être humilié d’avoir désiré celle-là à laquelle on s’est laissé aller par paresse, et dont on ressort dégouté ! Rêvons de ruptures myroblites… Photo d’entête : extrait de “smokin’ in the bed”…

8 février 2014 / Hétéroclites

188. Avant de m’adonner au silence, il faut que j’aie connu le bruit des discours, sinon j’ai peur qu’allant trop vite au but, un manque ne déchire un accomplissement germé trop tôt. Il me faut contempler toute l’étendue de ce que je laisserai derrière moi, pour ne pas avoir, plus…

8 février 2014 / Hétéroclites

175. La poésie est parfois une injure lancée à la figure des porcs. Qui trouvent ça divertissant.

8 février 2014 / Hétéroclites
8 février 2014 / Hétéroclites

153. On peut penser que brider la liberté d’expression est aussi utile pour la civilisation, pour la société, pour le vivre ensemble. Sauf qu’au final les murs finissent par crouler sous le poids de l’erreur, les églises répressives sont renvoyées au folklore : la liberté est une eau que nul…

7 février 2014 / Hétéroclites

106. Les mauvais professeurs n’ont pas le temps de tout vous dire, les heures allouées à leur cours sont trop peu nombreuses, mais commencent toujours par prendre presque tout une heure pour le déplorer. Les mauvais conférenciers n’ont pas le temps de tout vous dire, leur temps de parole est…

7 février 2014 / Chansons francophones

92. Avoir conscience de sa médiocrité est une morsure ignoble et gratuite si la seule connaissance de ses tares ne suffit pas à les dépasser ; j’ai envié parfois la simplicité béate du parfait imbécile. Bande originale de la bulle : Anne Sylvestre, « Les gens qui doutent » Photo d’entête : “IMG_0852”…

7 février 2014 / Hétéroclites

91. Qu’on mette ça sur le compte de la jeunesse, je payerai l’ardoise quand tout cela retombera. Photo d’entête : “Unités we stand” par mll.

7 février 2014 / Hétéroclites

90. Les chants d’oiseaux sont à l’espace sonore ce que les pâquerettes et les pissenlits sont aux pelouses. Le soir, le ciel se tait et les chants deviennent lumière. Bande originale de la bulle : Yo la tengo, “Green Arrow” “Green Arrow”, l’hymne des soirées d’été tranquilles à ne rien…