Catégorie : Hétéroclites

27 décembre 2007 / Hétéroclites

135. Il suffirait à l’homme politique, pour régler un problème, de sacrifier une ligne budgétaire. Elle est là sous ses yeux, il faudrait passer un coup de gomme et se donner la peine d’une déclaration pédagogique demain, à l’Assemblée du Peuple Eclairé et Fraternel. L’homme raisonnable refuse le sacrifice et…

4 janvier 2007 / Hétéroclites
27 décembre 2006 / Hétéroclites

142. Mon amour, parce que je t’aime, je ne leur dirais pas que le bonheur est niché au fond de tes yeux quand ils rient. Ils seraient capables de venir te les arracher, au principe que tout le monde a le droit d’être heureux. Et incapables de te faire sourire…

27 décembre 2006 / Hétéroclites

130. Dis-moi, prophète, si on t’avait dit l’avenir, si on t’avait parlé des hérésies, des sectes, des bûchers, des bulles, de l’instrumentalisation politique, ce jour-là, en Mat. 4:17 avant toute cette histoire, au lieu du prêche, ce jour où tu parlas pour la première fois, n’aurais-tu pas plutôt invité tout…

27 décembre 2006 / Canciones en español

125. De nombreuses racines me retiennent à l’arbre, mais aucune n’aurait le droit de m’empêcher de m’offrir au vent, s’il me venait l’envie de voler. [27.12.06] Bande originale de la bulle : Víctor Jara, “El derecho de vivir en paz” Impossible de vivre au Chili et de passer à côté de…

22 décembre 2006 / Hétéroclites

124. Les politiciens qui construisent des murs pour éviter que leurs ressortissants ne quittent leur régime comme les maris qui cloisonnent leur femme de peur qu’elle suscite un désir que les mâles ne seraient pas capables de gérer, éveillent en moi le même mépris. [22.12.06] Photo d’entête :

26 mai 2005 / Hétéroclites

97. Ma peau est un palimpseste où tes caresses écrivent la formule de l’amour et l’oublient aussitôt pour avoir la joie de la rechercher. (A Au*) [26.05.2005] Photo d’entête : « Poussières de Sable » par Antoine Skipper

8 février 2004 / Hétéroclites

139. C’est parce qu’il n’est pas des élus et qu’il ne pourra jamais être éligible, que l’envieux les déteste et conspire sourdement à la mort d’un groupe qu’il n’a pas pu pénétrer. Il les combat donc avec la force qu’il aurait déployée pour être accepté parmi eux, s’il en avait…

8 février 2004 / Hétéroclites

137. Quand tu es arrivé à une impasse, quand le sable se perd sous un océan rêche et bouillant où tu ne pourras le suivre, quand ton souffle s’en revient fissuré, ébréché de s’être percuté à l’immensité, quand tu es ivre de haine, quand tu baves d’impuissance et de petitesse,…

8 février 2003 / English songs

L’intenable porosité de mes pensées fait qu’elles s’accrochent aux arbres, s’évaporent dans les rues, s’épuisent au passage d’un carrefour ; ces fragiles idées s’enfoncent si loin dans le ciel que j’en perds le fil, la trace, la raison ; meurent avec le détournement causé par le passage d’une belle femme, au…