Fête de feuilles (et faon qui a la frousse)

Un jour pendant un automne en Europe.

20151030_115547
Je courais comme (si j’étais) dans un Klimt (parce qu’à ma connaissance on ne court pas beaucoup dans les tableaux de Klimt)

20151030_115550
Etais-je la pluie d’or entre les jambes de Danaé ? (Je suis pour !)
20151117_164246
Un faon effrayé mit fin à mes fantaisies. On s’était mutuellement fait peur mais il a fini par filer sur l’autre rive et moi je suis retourné à mes rêves en soufflant fort dans mes poumons pour en extraire l’air froid. (Mes meilleures rêveries peuvent-elles s’échapper sous cette forme avant d’avoir été consignées sous un clavier ?)

Voilà l’histoire et l’automne sont finis, maintenant c’est bientôt l’hiver et les feuilles se décomposent pour entrer dans la terre où elles seront plus protégées qu’à l’air libre. Je suis rentré en sueur me prendre une bonne douche, quelques minutes après le faon qui avait pris la sienne avant moi. Mais la mienne était chaude. (Comme je n’aimerais pas être un faon et suis content d’être un enfant d’hommes !)

Bande originale de la bulle : Thurston Moore, “Speak to the Wild”

(PdB) Écrit par :