Il suffit de peu pour que le monde parte en morceau

28. Plages aux contours incertains mal encastrées à la mer
Crêtes couvant l’inconnu – panorama ou gouffre ?
Poussières en suspens qui tomberont former un sol ferme
Distances qui se disloquent et s’enchevêtrent à jamais
Jeunesses vendues au premier venu qui a investi le Temple
Musique agonisante poussée par le dernier souffle éreinté
Il suffit de peu pour que le monde parte en morceau
Mais les recolle toujours avant la catastrophe, toujours à venir

[Initialement : hétéroclite #28]

Photo d’entête :

(PdB) Écrit par :