Lazy afternoon – Pete La Roca

3:24 : préparation fébrile d’un sommet aigu
3:33 : qui éclate en un léger scintillement émoussé.

La douceur est soulignée par la tension qui semblait couver une violence, le corps est tendu dans une position défensive prêt à résister à un assaut venu de nulle part attendu de partout, l’esquive fait tressaillir comme celui qui tire fort sur une corde vacille quand elle vient à lui, expansion du cœur, relâchement sanguin, le taureau est passé dédaigneux de tout mouvement, le lutteur indemne est dans une lutte incomplète.

[Initialement : hétéroclite #67]