Tous les mêmes…

Pour une fois qu’elle n’est pas en train de sonoriser la bibliothèque pour notre plus grand méconfort, je croyais la bibliothécaire empaillée aujourd’hui. Mais non, voici l’heure où elle commence à décongeler, « la bibliothèque ferme ses portes dans 25 minutes » frétille-t-elle. « La bibliothèque ferme ses portes dans 10 minutes » rappellera-t-elle ensuite en chinois histoire que tout le monde ait vraiment bien compris le message. Le compte-à-rebours est déclenché, chaque seconde passée jusqu’à la fin de son service harassant parait être une petite résurrection. Ah ! Voilà la grande vocation de ces gens-là : avoir le pouvoir de foutre tout le monde dehors…

Si elle repasse à moins 5, je l’assomme – en français comme en chinois !