« Mon rôle est d’attaquer, mais enfin, que la société se défende ! »

pitie-femmesIl regardait ces gens, et il les méprisait de garder si mal leur fille. « Soit vanité, soit immoralité, soit manège, soit inconscience, ils l’ont laissée sortir avec un homme comme moi, et il m’est difficile d’admettre qu’ils ignorent que je couche avec elle. (…) Une fille qui était faite, de toute évidence, pour être une vraie jeune fille, (…) ils ne l’ont pas défendue contre elle-même, les salauds. Pas de religion, pas de tradition, pas d’éducation, pas de respect de soi, aucune armature. Moi, mon rôle est d’attaquer, mais enfin, que la société se défende ! » (p. 156)

(=S=) Écrit par :