Étiquette : collectivisme

21 janvier 2016

Alors que le forum de Davos a ouvert ses portes, hier, on a enfin des nouvelles de l’altermondialisme, des Indignés, des 99%, d’Occupy Wall Street ou du PC français et on en oublie des plus rigolos. Cette année les courageux bâtisseurs de nouveaux mondes et autres glorieux contestataires ont revu…

17 novembre 2015

Facebook nous tire vers le bas

Capture d’écran 2015-11-16 à 21.14.17Facebook croit sans doute bien faire, Facebook est malin. En proposant à ses utilisateurs de mettre un voile bleu blanc rouge sur les photos de profil, il nous pousse à réagir de la manière opposée à celle qui devrait être la nôtre. On ne sait d’ailleurs pas exactement ce que cela veut dire. Un hommage aux morts ? Sommes-nous si peu sûrs de notre solidarité et de notre empathie que nous ayons besoin de les afficher aussi ostensiblement ? Contrairement aux discours convenus voulant que l’individualisme gangrénerait nos sociétés modernes, l’homme de plus en plus urbain n’a sans doute jamais été aussi sociable. Et d’autant plus qu’évoluant dans des sociétés ouvertes à l’échelle des grandes villes ou de l’Europe dont il peut désormais rejoindre n’importe quel point à peu de frais, il peut choisir ses groupes avec facilité et sans crainte puisqu’il peut les quitter sans être lié à eux à vie. Nous nous flexibilisons mais notre sociabilité va bien, merci pour elle.

Est-ce pour soutenir un modèle français ? Nos valeurs ? Lorsque Nicolas Sarkozy s’est essayé à définir l’identité française, on s’est aperçu de la dangerosité de ce questionnement et que l’idée de République-même est dangereuse dès lors qu’on essaye de lui donner un contenu positif. Tous les collectivismes ont toujours eu l’idée d’un modèle de société assez précis qu’il fallait imposer au groupe sur lequel il exerce leur « monopole légal de la violence ». Dans une démocratie libérale – cette chose-là qui est mise à mal lorsqu’on tire sur des gens occupés à user de leur « liberté des Modernes » pour s’attarder à des choses aussi futiles que de boire à une terrasse, de danser à un concert ou de voir un match de football – on ne peut que définir des règles négatives, des interdictions, charge à chacun de se choisir une façon de vivre.

Or, en incitant les gens à adopter tous le même comportement, facilite l’expression et flatte nos instincts de troupeau.

16 novembre 2015

Ils prônent la liberté et demandent l’unité nationale, voire « sacrée »  et que pas une tête ne dépasse du troupeau. Ils défendent NOS valeurs …et s’uniformisent tous dans des mêmes minutes de l’amour bien sillonnées dans le champ du conformisme. Mais nos valeurs c’est le pluralisme, le fait qu’on…

19 août 2015

Jean-Marie Bockel l’expliquait pour la France (période Jospin) : si vous voulez des privatisations, votez socialistes. Syriza nous montre que c’est un phénomène international. Donc moi aussi mon cœur bat pour la gauche : non seulement elle assure en blabla mais elle fait du bon boulot !

31 mai 2015

L’avion est l’image de la société communiste parfaite. On est tous les uns à côté des autres. On mange tous en même temps ; on boit tous en même temps ; on va aux toilettes quand on veut, mais pas trop souvent quand même pour ne pas embêter les voisins.…