Étiquette : divin

20 septembre 2015

Nous étions en train de chanter dans l’église, à célébrer le mariage sans frontières de nos amis.

Vous – petite, visage diaphane, nez fin et pointu, cheveux bruns fournis et un peu fous, mais coiffés avec une frange qui, chose rare, ne vous enlaidissait pas – étiez à genoux, à prier à côté de nous – j’ai vite compris que vous ne faisiez pas partie de notre groupe mais que vous étiez là comme membre de l’Eglise catholique. Qu’importe que vous ne soyez pas invitée, Jésus a dit que ce qui nourrit peut se multiplier à l’infini, que la joie n’est pas radine, on ne compte pas les rayons de lumière et Zachée doit toujours être convié à ce genre de fête. Ce qui me troublait c’est que vous soyez aussi près du sol et si vous n’aviez pas été à deux personnes de moi, sans doute vous aurais-je chuchoté à l’oreille que si Dieu existe, sans doute il nous préfère debout. Regardant les clefs de voûte peintes en bleu dans cette église jaune et haute, en haut, toujours vers en haut, les visages brillants d’émotion de l’assistance, la joie vibrante mêlée à la solennité de cet instant de promesses, je vous aurais montré Dieu du doigt, dans cette architecture qui capture l’espace et le fait grand, dans la musique qui nous transperçait et déliait en nous des nœuds comme on ouvre un cadeau, dans ces serments scellés de deux anneaux au confluent des « oui » de tous ordres, levez-vous madame et regardez comme l’existence débordant alors d’être voulait voir combien nos cœurs étaient capables d’en recevoir !

7 février 2014

84. L’athéisme irréfléchi – peut-il être autrement ? – me pousse à toutes les théodicées. Peut-être que défendre Dieu revient à vouloir attraper le vent dans un filet géant. Au moins on ne souffre pas la cohabitation de la bêtise la plus bruyante du moment. * Plagiat par anticipation : Il fait…

7 février 2014

63. “Je ne cherche plus l’Eden depuis que j’ai appris à voir la présence de Dieu dans chacun des éléments du monde.” J’ai écrit ceci (à 18 ans). Était-ce un manifeste panthéiste, un athéisme déguisé, une voix divine qui se serait servie de la conjonction de l’ennui d’un cours, d’une…

7 février 2014

16. Dieu a écrit sur le sable la formule qui arrêterait le temps, qui ouvrirait le monde, qui sonderait les âmes jusqu’à la racine des rêves, et livre son secret à la langue d’écume – elle vient gratter ce palimpseste fragile et disperser les signes dans l’oubli. Comme s’il avait…

7 février 2014

14. Vider le monde | des dieux : en bonne Lumière, faire fuir la superstition. Vider | le monde des dieux : pourquoi ne pas la laisser tranquille, si elle ne nous gêne pas ?