Étiquette : Dominique A

20 avril 2012

C’est en relisant L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera que je me suis rendu compte que cette chanson de Dominique A. aurait pu (pourrait être, dans quel cycle du temps ces deux êtres-là sont-ils pris ?) être chantée à Teresa par Tomas. Il avait donc fallu une série de…