Étiquette : Entête

3 mai 2014 / Fragments de lectures

Gustave, ce qui le fascinait dans la bourgeoisie, c’étaient ses supposées turpitudes. TEE croyait que les bourgeois ressemblaient tous au baron de Rothschild, lui les voyait plutôt adonnés à une débauche, une fouterie permanentes. La bourgeoisie enflammait terriblement son imagination, la lutte des classes pour lui était un immense classé…

3 mai 2014 / Fragments de lectures
2 mai 2014 / Fragments de lectures
2 mai 2014 / Fragments de lectures

A quoi avait servi « la Théorie » ? Vous ne saviez pas encore combien les hommes sont tout tramés de nuit, couturés d’effroi, la littérature aurait pu vous l’apprendre mais vous aviez rejeté la littérature, vous ne croyiez que dans la « vie » , et la « vie », la « pratique » éclairées par la Théorie,…

2 mai 2014 / Fragments de lectures
1 mai 2014 / Critiques

131 pages en Folio. Que c’était long ! Que le livre était lourd à porter ! Mes yeux glissaient sur les pages et avaient tant de mal à accrocher tous ces mots pompeux ! Je l’ai terminé pourtant, par bêtise et acharnement dans cette résolution. de quoi avais-je à me…

12 mars 2014 / Chansons francophones

Bande originale de la bulle : Georges Brassens, « La mauvaise réputation »

28 février 2014 / English songs

Ils sont entrés par la petite porte dans ma vie, connus depuis longtemps, depuis “The lady in the lake”, c’est-à-dire 1996. Et puis j’avais trouvé la suite de Bleed your Cedar peu enthousiasmante. Alors je les avais oubliés, les rangeant dans le rayon des groupes d’une seule chanson, qui ont…

23 février 2014 / Fragments de lectures

Jusqu’à ce que j’écrive mon premier roman, j’étais la promesse d’un génie à découvrir. Je vivais en compagnie des petites gens, les anonymes, de manière provisoire, comme une caution pour le futur, de la même manière que les hommes politiques aiment s’inventer des passés pauvres pour faire croire qu’ils ont été un jour proches des gens qu’ils sont censés représenter. J’emmagasinais des souvenirs de la bassesse pour m’en servir plus tard,  combustibles pour mes écrits, qui feraient briller tout ceci à la lumière des belles lettres. J’étais de passage dans les plaines en attendant mon ascension dans le sommet qui me méritait.

21 février 2014 / Fragments de lectures