Rachat / crachat (1) : Yann Moix

A tous les Filochards qui croiraient qu’on peut se racheter aux yeux de gens qui ne connaissent pas le pardon prôné par Jésus, donnons quelques exemples pédagogiques visant à leur montrer qu’il vaut mieux assumer ses idées avec fierté que de s’abaisser et terminer méprisé de tous. Commençons par Yann Moix.

Ce qu’a à racheter Moix : le refus de croire à l’Holocauste

Début in media res avec Soral qui balance :

Blanrue qui confirme :

Et, bien que pour ennuyer Blanrue comme Moix, un hacker fanfaron qui sévit depuis Israël et en remet une couche1 :

Et, clôturons, parce que c’est rigolo, sur la gêne de Yann Moix :

Ce que Moix doit sauvegarder

Un « névrosé à qui on a donné une audience », la formule tape dans le mille, même si c’est aussi un écrivain avec du style, qu’il mettait au service d’un tape-à-l’œil vite ennuyeux, comme j’en avais parlé lors d’une critique d’Anissa Corto.2 Entre temps, Laurent Ruquier, Catherine Barma et la clique de petits copains parisiens qui parasitent la télé pour occuper les gogos, l’ont placé comme blablateur d’une émission de grande audience :

Bon, là, c’est un petit combat de coqs entre roquets de la capitale qu’aura gagné le bon Yann contre Bénabar le chanteur qui n’aura laissé que « on s’en fout, on n’y va pas » à la chanson française3. Cependant, outre d’être un névrosé phraseur, c’est donc probablement un type qu’on peut aussi faire chanter avec des histoires qui dépassent celles accumulées avec Blanrue et ses positions historiques contrevenant la loi Gayssot. Rappelons qu’il signa la pétition lancée contre la Loi Gayssot en 2010, mais retira sa signature lorsqu’il vit qu’il y avait à côté de la sienne celles de négationnistes. On peut ne pas être d’accord de tout mais pas avec n’importe qui, donc.

Comment Moix doit se racheter : la judeolâtrie

Depuis, Moix doit passer à la casserole et délaisser Céline ou Charles Péguy, qu’il aimait beaucoup, pour citer l’obscur et abscons Emmanuel Lévinas :

Petit clin d’œil en passant sur cette vidéo, avec la présence d’un autre cocu du ©rachat, Manu le Palestinien, dont on reparlera, et donc un beau et muet duel de personnes qui doivent faire de la surenchère pour se racheter.4

Puis pour rester dans le jeu, la règle c’est de devenir plus sioniste que BHL, un ultrasioniste de nouveau converti :
Même s’il n’est pas toujours très prolixe :

Comment Moix finira : dans le caniveau

Et comment finira Moix pour ses loyaux services ? Il tombera sûrement pour une affaire de mœurs, lorsqu’il ne servira plus la cause et qu’on décidera de sortir un dossier sur lui. Il terminera alors sûrement aussi dévasté qu’un autre écrivain anti-islam de combat, aux ordres probablement des mêmes : Michel Houellebecq.5

Une fois passé par la laideur du côté obscur, ça sera plus dur de baiser des Coréennes orphelines après ça, Moix ! Profite ! Les lâches et les pions ne font pas de vieux os. Bon courage à toi, petit coq de pacotille.

  1. Mais ne donne aucune preuve, malgré ce qu’il affirme. []
  2. Je me suis tenu à ce que j’écrivais alors, je n’ai plus posé les yeux sur un texte moixien depuis ; il a peut-être eu des choses d’intéressantes à raconter depuis, tant pis pour moi. Je crois qu’il a parlé des terroristes, un peu, mais n’ai pas suivi. []
  3. Et des bagarres avec un autre triste bonhomme de la chanson française, Benjamin Biolay, qui aura écrit La ceinture, lui et deux, trois autres très bonnes chansons []
  4. Lévinas c’est ça, pour ceux qui ne connaissent pas (et ils ne perdent rien, au contraire ils gagnent du temps) :

    []
  5. Moix sachant écrire, cela dit, pas comme l’autre. []