Soan, fils de Jacques Brel

On retrouve dans “Conquistador” de Soan, des accents très breliens, comme un mix de “Ces gens-là” pour l’accordéon compagnon de route et “Orly” pour le phrasé, la voix du chanteur et le refrain :

La vie, ne fait pas de cadeau (2 / 6)
La vie, tu sais bien que je l’aime (2 / 6).

C’est ça une culture, un héritage, quelque chose qui reste au fond de nous tous et qui ressurgit ici et là un peu travesti. Merci, vieux Jacques !

(PdB) Écrit par :